l’Association des Arts du Verre du Canada

Artiste en vedette

Gilles Désaulniers

Gilles Désaulniers habitait à Trois-Rivières, Québec, Canada. Après des études à la Catholic University of America (Washington, D.C.) et à la Haute École des Arts industriels de Prague (Tchécoslovaquie), Désaulniers complète sa formation par divers stages verriers au Canada et en France. À la fin des années soixante, il travaille à mettre sur pied un cours sur les arts du verre à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Outre de nombreuses expositions, il a réalisé des œuvres d’intégration à l’architecture dans la province de Québec au Palais de Justice de Shawinigan (1982), au CLSC Suzor-Côté de Victoriaville (1985) et à l’École primaire Notre-Dame du Mont-Carmel (1990). Il a été l’instigateur et le responsable des deux manifestations du Symposium canadien de la mosaïque, en 1985 et 1993. Ce pionnier de l'art verrier a partagé son expertise de façon continue pour l'avancement des arts et de la culture pendant plus de 50 ans dans la région de la Mauricie où il a joué un rôle majeur. Depuis quelques années, il a collaboré régulièrement avec l’atelier de verre qu’il a contribué à installer à l’École des Arts décoratifs de Strasbourg (France). Il a été membre fondateur de l’Association des artistes verriers canadiens (GAAC), et membre de la Glass Art Society (GAS) et de l’Association internationale pour l’histoire du verre. L'artiste verrier est décédé le 22 mai 2022 et le GAAC tient à saluer son importance dans le milieu verrier.

Une des constantes du GAAC qui m'a impressionné pendant toutes ces années est l'implication continue de Gilles Desaulniers de Trois-Rivières, Québec dans l’organisation. Nous nous sommes rencontrés pour la première fois à l'époque où j'étais un nouvel immigrant à Montréal au début des années 70. Il a non seulement été d'un grand soutien en tant que représentant du Québec auprès du GAAC mais a persévéré dans tous les aspects de l'organisation. Il traduisait inlassablement chaque article des nombreux numéros de la Glass Gazette. Son enthousiasme a aidé à fusionner la communauté verrière francophone et anglophone, éliminant les barrières pendant les périodes plus difficiles. Se faisant, il a aidé à la naissance d’une organisation bilingue réunissant la communauté canadienne dans un tout véritablement bilingue et apolitique,dont nous profitons aujourd'hui. Merci Gilles !
Toan Klein, ancien président